Le dimanche matin, les jeunes se surpasseront pour rendre compte de la richesse des travaux en ateliers.

Après un week-end de travail intensif, , il y a l’ultime défi de clôture du festival qui consistera pour les festivaliers les plus téméraires à monter sur la plus grande scène solidaire européenne afin de proposer une  restitution dynamique et artistique de l’ensemble des travaux qui auront eu lieu pendant le festival.

La restitution est un temps où les jeunes se surpassent. Car savoir exprimer ses idées. Développer la confiance en soi. Apprendre à gérer ses émotions, en prenant la parole devant une assemblée. C’est aussi cela le festival des solidarités.

Un week-end pour vivre, apprendre, agir, partager, interpréter, retranscrire, improviser ou encore transmettre… de quoi repartir avec le cœur plein, l’âme enrichie, et…. Au-delà de l’événement, la perspective d’une mobilisation à venir sans précèdent pour toujours plus de solidarité. Ce ne sera pas la fin du festival, mais bien la continuité d’une aventure intense comme seul le Secours populaire en a le secret.

Crédit photo : J-F-Leray/SPF

Leave a Reply