Archives par mot-clé : culture

Précarité des jeunes, la restitution

Au carrefour de toutes les restitutions

Les jeunes sont de plus en plus touchés par la précarité, et le Secours populaire n’a de cesse d’accroître son aide pour les accompagner au mieux dans les épreuves rencontrées. En 2015, le Secours populaire a soutenu 159 800 jeunes et a choisi d’apporter une aide au plus proche d’eux, notamment au travers de la création de nouvelles antennes au sein des universités. Les besoins sont importants et les aides apportées sont multiples, telles que le conçoit le Secours populaire dans son approche généraliste de la solidarité. Car effectivement la précarité affecte chaque individu dans son développement de bien des manières différentes. Les jeunes bénévoles du Secours populaire au travers de leur engagement au sein de leur fédération, se sont forgés par eux-mêmes une première expérience. Le festival des solidarités était une belle occasion pour qu’ils puissent partager leur connaissance mais aussi puiser en celles des autres pour compléter leur réflexion et imaginer de nouvelles solidarités.

Une vue d’ensemble pour plus d’efficacité

Elargir ses champs d’investigation c’est se permettre d’aborder plus en détail la complexité des besoins générés par la précarisation des situations. Bien souvent les difficultés surviennent en cascades et agissent comme  des dominos qui en renversent d’autres. Aider au mieux, c’est avoir une vue d’ensemble et globale des situations. Voici pourquoi l’atelier a choisi de développer  5 thèmes travailler sous forme de théâtre forum (d’une durée de 30-40 minutes):

  • La santé
  • Le logement
  • L’insertion socio-professionnelle / la formation
  • La culture / les loisirs / les vacances
  • L’aide alimentaire / vestimentaire

S’émanciper soi en aidant les autres

Cet atelier avait donc pour objectif d’accompagner les jeunes dans leurs futures actions mais pas que. Les jeunes ont un rôle à prendre dans l’animation du réseau du Secours populaire et de ses partenaires. C’est pourquoi le choix du théâtre-Forum comme support de travail semblait propice pour emmener les jeunes à surmonter leurs éventuelles timidités, et d’incarner les situations pour mieux en mesurer les impacts. Se mettre à la place de, se projeter dans l’action et en improviser son déroulement pour moins l’appréhender, voici les quelques bienfaits d’un tel atelier dont vous pouvez découvrir à présent la restitution qui avait eu lieu le dimanche matin.

Remerciements

Un atelier concocté par les référents jeunes Emilie Lafdal, Quentin Le Matt et Hedi Condroyer mais aussi Florence Tith et Antoine Lagache du siège national avec la présence de Jean-Louis Poly et Emilie Lafdal, élus nationaux du Secours populaire. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

 

Le tag végétal au festival des solidarités

Le tag végétal au festival des solidarités 2016

Au Secours populaire, on connaissait les agitateurs d’idées, de solidarités, d’initiatives…

Mais qui aurait pensé que nous croiserions un jour la route d’agitateuses de mousse ? Qui donc à ce propos, a déjà entendu parler de tag ou de graffiti végétal ? Bien. Il est alors grand temps de vous présenter le collectif Freemouss qui sévit de toute leur verdure sur Rennes.

Et mieux encore, de vous faire rencontrer ces artistes champêtres, à l’occasion de la déambulation des jeunes du Secours populaire et de ses partenaires du monde entier, samedi 22 octobre après-midi.

Pour rappel le départ de la déambulation sera donné à 16H15. Et l’arrivée est prévue vers 17H30 Place de l’Hôtel de ville où les festivaliers rejoindront le village des solidarités avec le plein de surprises. Souhaitant les curieux nombreux à nous rejoindre.

Le tag végétal c’est quoi ?

Graffiti végétalLe phénomène a pris un peu partout dans le monde, et plus particulièrement en milieu urbain, où l’on s’attend le moins à y croiser les réalisations. C’est cet effet de surprise, qui permet soit au travers d’illustrations où de mots ou phrases, de faire passer un message. Poétique, esthétique mais aussi  écologique puisque tout y est naturel, y compris la colle permettant de fixer la mousse relayant le message. Cette démarche a toute les qualités requises pour faire réfléchir, tout en faisant sourire.

Mais qui sont les Freemouss ?

Donner autant de bonheur, tout en joignant l’utile à l’agréable, au surprenant, n’est cependant pas une mince affaire. Tout cela nécessite de l’organisation et plein de phases préparatoires. Tout d’abord identifier un endroit « libre d’affichage » et préparer le support. Ensuite, aller collecter la meilleure mousse qui soit. Enfin, préparer la colle naturelle et mettre toute sa compétence artistique au service du message délivré. Mais le mieux pour vous parler de leurs formidables énergies, c’est de laisser Aline, Framboise et Myriam vous ouvrir la porte de leur jardin public :

Agir pour la solidarité

Quoi de mieux que d’user du vert de l’espérance pour appeler au don et à l’action. C’est ainsi que le collectif Freemouss soutient le Secours populaire pour l’action qu’il mène pour les personnes qui en ont besoin. Elles réaliseront une fresque somptueuse pour rappeler et interpeller sur les valeurs du vivre-ensemble et de la nécessité d’ouvrir un p’tit coin de cœur, comme on le ferait d’un coin de verdure. A arroser abondamment de générosité pour entretenir notre territoire commun à toutes les solidarités…

Du light painting au festival des solidarités

Du light painting au festival des solidarités.

Le dire pour agir au Secours populaireA chaque festival des solidarités, l’expression individuelle et collective est particulièrement recherchée par le Secours populaire. Fort de sa démarche « Le dire pour agir » auprès des personnes aidées pour que le droit de chacun à la parole soit un droit vécu, le Secours populaire a multiplié les initiatives et les supports en ce sens. Ainsi Post-it, cahiers de doléances et de témoignages, body-painting, anamorphisme, théâtre forum etc… sont autant de variantes qui ont déjà permis, par la parole, de construire la solidarité.

Dire, en lumière…

Pour ce festival des solidarités 2016, il est question d’opter pour une nouvelle technique. Qui n’a pas encore été expérimentée au sein de l’association. C’est ainsi que les festivaliers vont pouvoir, de façon symbolique et poétique, être éclairé à la lueur de leur mot par le biais du Light Painting.

Du concept à la technique

La photographie light painting, ou peindre avec la lumière. Ou tout simplement lightpainting est un art qui mélange la photographie, la lumière, le temps et l’espace. Le mot Photographie provient de deux racines d’origine grecque : « photo : lumière » et « graphie : écrire, peindre, dessiner) Littéralement : « peindre avec la lumière ». La photographie est l’art de capturer l’instant. Alors que le lightpainting est l’art d’arrêter le temps et de prolonger cet instant pour capturer le mouvement de la lumière dans l’espace. Il s’agit de photographie en pause longue qui fixe dans le temps la lumière et ses mouvements.

Etre éclairé à la lueur de son mot

festsol gifCette approche artistique permet tout d’abord au sens littéral du terme, de mettre en lumière l’engagement des jeunes. Tout en mettant  en scène la puissance et la force des mots qui continuent de dire, qu’il est important d’agir.

Les jeunes festivaliers pour accéder à cet atelier devront en conséquent partir à la quête de LEUR mot. Ce mot qui va caractériser chacun. Qui va briller en une œuvre d’art lumineuse au milieu de l’obscurité, qui raconte une histoire unique. Se succédant aux autres, racontant l’histoire d’une jeunesse plurielle, forte de sa diversité et de son expression. Ces mots racontant des périples individuels qui s’unissent et écrivent dans leur singularité, l’histoire du festival des solidarités du Secours populaire…

Un artiste et un studio de renommée internationale…

ciscoDerrière la technique, dans la pénombre, un artiste connu sur le plan international va œuvrer à mettre en lumière les âmes solidaires qui vont se prêter à l’exercice. Cisco, est un photographe dans l’air du temps avec une vision moderne et créative de la photographie.

… à la pointe de l’innovation

Tout d’abord créateur de concept photographique innovant, de plus expert du Photocall light painting il a développé en outre de nombreuses techniques qu’il va partager avec les festivaliers, avec le soutien de son studio que vous pouvez découvrir en cliquant ici .

Cisco continue à ce jour d’explorer de nouveaux territoires et de nouvelles performances en temps réel qui permettent de fusionner calligraphie, musique, danse et photographie.

Voici une petite vidéo vous permettant d’avoir un aperçu de ce travail inédit :

Real time light painting Video performance from Studio-lightpainting.com on Vimeo.

Mais ça, c’est encore une autre histoire…