Archives par mot-clé : conflits armés

Migrants-réfugiés ici et là-bas

Migrants-réfugiés ici et là-bas – atelier Rennes 2016

Titre de l’atelier : Solidarité avec les migrants, ici et là-bas

Famille de réfugiés dans le camp de Grande-Synthe, dans le Nord. Photo d'Éloïse Bollack
Famille de réfugiés dans le camp de Grande-Synthe, dans le Nord. Photo d’Éloïse Bollack.

Le Secours populaire français a toujours agit au-delà des frontières. L’association peut ainsi compter sur un réseau de plus de 160 partenaires locaux à travers le monde, dans plus de 60 pays. Plus de 150 actions d’urgences et programmes sont développés chaque année. En outre, plus de 500 000 personnes bénéficient des actions de solidarité dans le monde.

Le SPF apporte une aide inconditionnelle à toute personne en difficulté sans discrimination d’origine ni de religion.

Le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants jetés sur les routes et les mers n’a jamais été aussi élevé dans le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale (près de 60 millions début 2015 selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés), et risque de s’accroître au rythme des conflits qui se multiplient.

De la guerre d’Espagne à celle qui ébranle aujourd’hui nombre de pays du Moyen-Orient, en passant par les guerres en ex-Yougoslavie, le SPF a accompagné les réfugiés dans leur itinéraire de la misère, de là-bas, jusqu’ici.

La solidarité n’a pas de frontière. Dans le contexte de crise actuelle, le Secours populaire français vient en aide aux migrants-réfugiés  en France, en Europe, avec le réseau de nos partenaires qui font aussi face à cette situation, en particulier en Italie et en Grèce et dans le monde, en particulier au Moyen-Orient, en tentant de soutenir le développement de projets leur permettant de rester dans leur pays d’origine. Si trouver refuge dans un pays en paix constitue une chance, quitter son pays n’en est pas moins douloureux. Le déracinement constitue une souffrance extrêmement forte pour ces millions de migrants-réfugiés.

Que ce soit de la crise que nous vivons actuellement ou les menaces qui planent au niveau climatique, ce sujet est d’actualité. Il fait l’objet  d’un atelier, pour échanger transmettre, agir pour cette nouvelle urgence.

Jour et horaires de l’atelier :

Samedi 22 octobre 2016 de 9h à 12h30 et de 14h à 15h30

Animation de l’atelier :

Un atelier concocté par Sandrine Greffet, Alexandra Grand, Amandine Grieneisen (référents jeunes), Lysia Beysselance et Nicolas Champion (élus nationaux du Secours populaire), accompagner par Charlène Rolée du siège national. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

Objectifs de l’atelier :

Convaincre à agir et à donner pour les migrants-réfugiés ici et là-bas

Description succincte de l’atelier :

 

Aider les migrants et réfugiésFormat d’animation : 3 temps d’animation sont prévus.


Tout d’abord une animation utilisant le débat mouvant sur 2 thématiques :

  – Quels arguments pour collecter afin d’aider les migrants-réfugiés sur son territoire ?

– Quels arguments pour collecter afin d’aider les migrants-réfugiés à l’étranger ?

  •  Une autre animation utilisant la méthode « boule de neige ». Elle permettra tout d’abord de formaliser par écrit les arguments identifiés lors de la première partie de l’atelier.  En réalisant de plus des mini-argumentaires que les jeunes pourront réutiliser dès l’après-midi et surtout pendant la parade, en situation réelle.
  • Enfin une sensibilisation au « Street Marketing » qui permettra aux jeunes qui le souhaitent de collecter des prélèvements automatique pendant la parade.

Et après ? 

Une restitution de cet atelier aura lieu le dimanche matin. Vous pourrez retrouver un compte-rendu ainsi que des photos de cet atelier sur ce même article à l’issue du festival des solidarités.