Archives par mot-clé : communication

Réseaux sociaux et jeunesse solidaire – Restitution de l’atelier

Réseaux sociaux et jeunesse solidaire – Restitution de l’atelier

Crédits photo Yvan Littolff

Les réseaux sociaux constituent un nouveau mode de rapport social entre les individus. De très nombreuses personnes les utilisent aujourd’hui. C’est un mode de rapport social plus horizontal, plus transversal et qui n’interpelle pas seulement le monde associatif mais aussi le monde de l’entreprise, économique (partenariats nécessaires pour se procurer les moyens nécessaires à l’action), le monde politique.

Relever le défi du grand rassemblement

C’est un défi que nous devons tous relever. Pour le Secours populaire, avec les centaines de milliers de personnes que nous accompagnons et soutenons dans nos 1 200 permanences d’accueil, les centaines de milliers de donateurs, les 80 000 bénévoles, les 250 mécènes et partenaires institutionnels, les 160 associations partenaires dans le monde, comment toutes ces personnes peuvent-elles être mises en relations actives pour démultiplier et partager les projets solidaires à toute petite, ou très grande échelle ? L’atelier avait pour objectif de sensibiliser les festivaliers aux réseaux sociaux et à les inviter à interagir avec eux . Voici les coulisses :

Multiplier les solidarités

Le réseau solidaire du SPF n’est pas seulement une addition, c’est aussi une multiplication, une force de résonance considérable. Et cette force de résonance doit-être au service de la solidarité. Nous devons prendre en compte les nouvelles formes de communications. 88% des moins de 24 ans sont inscrits sur un réseau social, 26% chez les 60-70 ans. Ce phénomène ne se substitue pas radicalement aux autres moyens plus traditionnels comme la télévision, la presse écrite, la radio, mais l’ensemble  du paysage, y compris dans le mode de communiquer de ses supports plus anciens est complètement bouleversé. Le réseau social est un média à part entière, à partir de l’idée simple et essentielle : ce sont nos actions de solidarités qui sont nos meilleurs outils de communication, c’est notre force, notre atout, notre spécificité.

Voici à présent un petit florilège de ce qui a été posté sur les réseaux sociaux durant le festival des solidarités :

Remerciements :

Remercier tous les acteurs de cette très belle mise en mouvement. Un atelier concocté par les référents jeunes David Delintraz et Thibault Corrard. Mais aussi Céline Moulis et Laura Bouillot, Stéphanie Prouvost et Olivier Vilain du siège national. Mentionner également la présence de Malika Tabti, élue nationale du Secours populaire. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

Les réseaux sociaux et la jeunesse solidaire

Les réseaux sociaux et la jeunesse solidaire – atelier Rennes 2016

Titre de l’atelier : Développer la solidarité par les réseaux sociaux.

reseaux-sociaux-associationsLes réseaux sociaux ont bouleversé la donne en termes de communication. Les associations ont bien conscience que ces nouveaux modes de communication sont une réelle chance de mieux se faire connaître, y compris auprès du public jeune. Cependant, qu’en est-il déjà avec les jeunes présents actuellement au sein des associations.

Adoptent-ils les bons réflexes sur les réseaux sociaux ?

La plupart des jeunes savent déjà utiliser les réseaux sociaux. Par exemple, 78% d’entre eux sont inscrits sur Facebook. En revanche, ils ne connaissent pas forcément tous les bons réflexes à adopter pour donner un maximum d’écho à leurs publications.

Partageront-ils leur expérience du festival ?

Il s’agit également de les encourager à s’emparer des réseaux sociaux au cours du festival pour qu’ils partagent leur expérience du festival.

Encouragent-ils leurs amis à s’engager par ce biais ?

Les jeunes sont les meilleurs ambassadeurs pour sensibiliser les jeunes de leur entourage au bénévolat et les encourager à s’engager, comme eux. Pour se faire, les réseaux sociaux sont idéals.

Jour et horaires de l’atelier :

Samedi 22 octobre 2016 de 9h à 12h30.

Animation de l’atelier :

Un atelier concocté par les référents jeunes David Delintraz et Thibault Corrard. Mais aussi  Stéphanie Prouvost du siège national. Mentionner également la présence de Malika Tabti, élue nationale du Secours populaire. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

Objectifs de l’atelier :

Sensibilisation aux modes de communication actuels

Description succincte de l’atelier :

social-media-Pour commencer, les jeunes testeront leurs maîtrises des réseaux sociaux via un quizz. A l’issue du quiz et en échangeant avec le participant, il lui sera proposé de communiquer par le format avec lequel il sera le plus à l’aise (gif, vidéo,  article, photo etc…).

L’occasion de promouvoir une jeunesse solidaire…

Le festival est l’occasion de contrecarrer les idées reçues sur l’individualisme des jeunes. Là encore, les jeunes sont les mieux placés pour témoigner de toutes les initiatives solidaires mises en place par de jeunes bénévoles via les réseaux sociaux.

Et de faire connaître les difficultés rencontrées par les jeunes en situation de précarité et les actions du SPF pour leur venir en aide

Le festival est aussi un temps de communication pour alerter sur la montée de la pauvreté chez les jeunes. C’est un moment propice pour faire connaître les actions du SPF pour leur venir en aide. Les réseaux sociaux peuvent encore une fois se révéler bien utiles.

Et après ? 

Une restitution de cet atelier aura lieu le dimanche matin. Vous pourrez retrouver un compte-rendu ainsi que des photos de cet atelier sur ce même article à l’issue du festival des solidarités.

Diffuser des Gifs pour la jeunesse solidaire

Diffuser des Gifs pour la jeunesse solidaire 

Pour annoncer l’édition 2016 du Festival des Solidarités, tous les participants sont invités à poster des GIF amusants sur la page Facebook de l’événement et sur Twitter, à partir du 1er octobre 2016. Sur un ton léger, les publications dénonceront les clichés sur le désengagement de la jeunesse ou mettront en avant l’implication des jeunes dans des projets solidaires. Chaque publication commencera ainsi « Quand j’entends : les jeunes… ».

On compte sur vous pour donner une meilleure image de la jeunesse !

Quelques exemples

 

Afin de mieux cerner les résultats attendus, voici quelques exemples. Avec un mot d’ordre :  Faites preuve d’imagination et d’humour!

Une publication pour dénoncer les clichés sur la jeunesse :

Gif humouristique

  • « Quand j’entends : les jeunes ne s’engagent plus »
  • GIF

 

 

 

Une publication pour alerter sur la situation précaire des jeunes

aa

 

  • Quand j’entends : « 1 jeune sur 3 de 18-25 ans vit dans la précarité. »
  • GIF

 

Une publication mettant en avant une initiative solidaire conduite par des jeunes.

Gif applaudissement

  • Quand j’entends : « des jeunes du Secours populaire de Lille organisent une collecte pour les réfugiés. »
  • GIF

 

Notice pratique pour Facebook et Twitter :

 

Facebook :

logo FacebookDe nombreux sites gratuits proposent des GIF, comme le site http://giphy.com/

  • Choisir un GIF qui illustre la phrase.
  • Cliquer sur l’icône Facebook sous le GIF. Facebook s’ouvre avec le GIF prêt à être publié dans votre journal.
  • Marquez votre message commençant par « Quand j’entends : les jeunes … » et publiez dans votre journal.
  • Puis partagez cette publication sur la page de l’événement.

Twitter :

Logo TwitterTwitter a son propre catalogue du GIF. Il n’est en conséquence pas nécessaire de les télécharger sur d’autres sites. Aussi, pour publier un GIF sur Twitter :

  • Écrivez votre phrase commençant par « Quand j’entends : les jeunes… » en ajoutant  #FestSol et, dans la mesure du possible, @Secourspop. Exemple : « Quand j’entends : les jeunes ne s’engagent plus. #FestSol @Secourspop »
  • Cliquez alors sur l’icône « GIF » et choisissez parmi les catégories proposées le GIF adapté.
  • Enfin : Publier

Pour les intrépides, les créateurs et les touche-à-tout :

Et parce qu’il y’en a pour tous les niveaux et pour tous les goûts, sachez que pour les plus intrépides, vous pouvez créer votre propre Gif ou celui de votre fédération :

  • Gif Festival des solidaritésTout d’abord en assemblant vos propres photos ou images (ou celles de vos initiatives solidaires).
  • Ensuite en faisant un Gif animé à partir d’une vidéo ( et là encore, pourquoi pas d’une initiative menée)

 

  • Mais aussi à partir directement de son smartphone.

Pour tout savoir, rendez-vous en cliquant ici, avec un peu de curiosité et un minimum de patience, votre gif personnalisé vous tend les bras.

Vous l’aurez compris, les surprises seront au rendez-vous, alors bonne préparation, bonne créativité, et n’oubliez pas de les partager à partir du 1er octobre !