Archives par mot-clé : bénévolat

Le parcours du jeune, la restitution de l’atelier.

L’atelier « Raconte-moi ton parcours bénévole » s’ouvrait dès le vendredi après-midi, afin de rompre la glace et d’en apprendre bien davantage sur les jeunes participants présents.

Un parcours propice à l’expression

Crédit photo : J-F-Leray

L’atelier s’est déroulé dans une  salle imaginée comme un couloir métaphorique qui a permis de répondre à sept questions. L’occasion de savoir comment le jeune avait connu l’association,  son ancienneté dans l’association et les valeurs qu’il porte. De même, l’atelier permettait  d’identifier ce qui a convaincu le jeune de s’engager au Secours populaire et pourquoi.

 Se projeter et aller de l’avant

Cet atelier a aussi permis d’aller de l’avant en étant à l’écoute des souhaits des jeunes en matière de futures missions et actions à effectuer.

Enfin, se projeter en incitant les jeunes à se confier sur la vision d’avenir qu’ils avaient du Secours populaire.

Deux autres ateliers ont succédé et étaient en lien avec celui-ci, « le plaisir de l’engagement bénévole » et « l’atelier de lightpainting ».

Les coulisses de l’atelier

Pour revenir à cet atelier et pour mieux appréhender le travail effectué, vous trouverez ci-dessous la vidéo des coulisses de l’atelier.

Autant de questions qui ont donc permis d’en apprendre bien davantage. Pour exemple, sur 124 personnes ayant répondu, on constate que la famille (28 post-its) et les amis (24) sont les plus grands prescripteurs à avoir joué un rôle dans la venue des jeunes au sein de l’association.  Sur la même base, on apprend également que 70 participants étaient dans l’association au moment du festival depuis plus de 3 ans.

La restitution de l’atelier

Cet atelier a permis également aux animateurs de l’atelier  de proposer une restitution originale et surtout interactive, le dimanche matin, nourrissant ainsi  la réflexion commune et le dialogue. Tout cela a permis de puiser des idées propices à l’engagement des jeunes, une fois rentrés chez eux. Voici ci-dessous toute la richesse de la restitution de l’atelier que vous pouvez revivre en vidéo.

Pour retrouver le travail qui a été fourni à l’issue de l’atelier par le biais du light painting, cliquez-ici !

Remerciements:

Cet atelier a été concocté par les référents jeunes et Marina Rossarie et Marie Burchi. Avec l’appui pour la restitution de Xavier Bacheter. Merci aussi Dominique Fourquin du siège national, à Joëlle Bottalico, à Ingrid Joigneaux et à Claude Levoyer, élus nationaux du Secours populaire pour leur présence. Sans oublier la participation active, durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

Adolescents engagés, la restitution de l’atelier.

Adolescents engagés, la restitution de l’atelier.

A partir de la méthode  dite « Réverso » : Donner toutes les raisons pour ne pas accueillir les ados et les mettre en mouvement.  L’atelier était animé sous la forme de Théâtre Forum : L’objectif étant de trouver une solution positive, constructive pour agir.

Réfléchir et avancer ensemble sur les problématiques communes

Atelier adolescents engagés au festival des solidarités 2016 à Rennes. Crédit photo : J-F-Leray.

Après chaque séquence, les délégués analysent ensemble la situation avec le concours des animateurs. Puis on recommence en poussant le curseur de la difficulté plus loin. Afin d’encourager de multiples argumentations et contre-argumentations pour venir à bout de la problématique. Décrypter les mécaniques en place est essentiel pour espérer changer les événements au profit de plus de solidarité. Cela permet également de mener à bien des projets avec le moins de heurts possible.

Apprendre pour mieux transmettre ensuite

Les ateliers des festivals des solidarités sont l’occasion de transmettre également la technique d’animation, qui peut être reprise pour le compte des jeunes délégués. Ainsi de retour dans leur département, les délégués sont en mesure de proposer aux groupes de travail et même aux instances, de nouvelles façon d’appréhender ou d’aborder certaines problématiques rencontrées.

C’est l’occasion d’examiner toutes les raisons qui conduisent à ne pas accueillir les ados et à ne pas les mettre en mouvement. Bien évidemment, l’objectif étant de voir comment lever les freins à l’implication des jeunes dans la solidarité.

Afin de faciliter le travail de tout le monde, toutes les solutions et argumentaires traités sont consignés pour être ensuite rendus accessibles à tous par le biais d’outils pour les bénévoles qui n’ont pas pu assister au festival.

Immersion dans les coulisses de l’atelier

Voici ci-dessous, dans la première vidéo proposée, les coulisses de cet atelier. Cette première réalisation, séquençant étape par étape, les éléments clés de la technique. L’occasion de saluer le travail des animateurs mais aussi des délégués.

Partager avec les autres délégués

Afin que tous les déléguès puisse voir et comprendre ce qu’il s’est passé dans les ateliers, une restitution dynamique et sur scène a eu lieu le dimanche matin. Devant tous les autres délégués. Ainsi Les « restituteurs » prennent confiance en eux. Ils donnent à voir et à comprendre aux autres ce qu’il s’est passé durant l’atelier. Chacun peut alors, reconduire ensuite ce qui a été vécu et faire évoluer la situation dans son département. Le format des restitutions n’est pas un compte-rendu exhaustif. C’est un instantané permettant de prendre en compte le travail de toutes et tous les acteurs engagés à l’occasion de ce festival.

Ce sont Ines Nabil et Jordan Dussenge qui ont animé et présenté la restitution de l’atelier dont voici le résultat :

Il ne reste plus qu’à saluer tous les acteurs de cette très belle mise en mouvement captée par la caméra de Guillaume Glad. Bravo aux aux référents jeunes Canelle Bouteau et Gaelle Salado. Mais aussi Solange Tanwo et Céline Alebe du siège national. Mentionner également la présence de Jean-Pierre Chatain et Régis Groyer, élus nationaux du Secours populaire. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des délégués de l’association mais aussi des partenaires associatifs du monde entier.

Le plaisir de l’engagement bénévole

Le plaisir de l’engagement bénévole – atelier Rennes 2016

Titre de l’atelier : Le plaisir de l’engagement solidaire

benevolat-au-secours-populaireLe Secours populaire a toujours eu à cœur de porter une attention toute particulière à la jeunesse. Qu’elle doive faire face à des besoins ou qu’elle agisse pour la solidarité, connaître cet autre qui s’inscrit dans cette rencontre associative est important. Le Secours populaire a dans son expérience, pu s’appuyer sur la démarche « Le dire pour agir » qui a toujours mis la parole au cœur d’un projet d’émancipation, d’éducation populaire mais aussi de construction.

Comprendre autrui, l’écouter, connaître son parcours mais aussi ses aspirations est nécessaire pour bâtir ensemble de beaux projets solidaires. C’est ainsi que cet atelier a à cœur d’écouter les festivaliers sur le bénévolat, l’engagement et les association dans la société aujourd’hui.

Quelles sont ces différences qui nous rassemblent ? Quels engagements et quelles réflexions nous permettent d’aller plus loin ? L’atelier promet de beaux échanges et de très belles perspectives…

Jour et horaires de l’atelier :

Samedi 22 octobre 2016 de 9h à 14h00.

Animation de l’atelier :

Un atelier concocté par les référents jeunes Noémie Pagan et Julien Bréguet. Mais aussi Kadidja Regnier du siège national. Mentionner également la présence de Sonia Serra, Annick Wemaux et Joëlle Bottalico élues nationales du Secours populaire. Sans oublier la participation active et durant tout le festival, des partenaires associatifs du monde entier.

Objectif de l’atelier :

Exprimer le plaisir de son engagement solidaire et le partager

Description succincte de l’atelier :

Le dire pour agir au Secours populaireL’atelier se déroule dans une  salle imaginée comme un couloir métaphorique. L’atelier permettra la mise en place d’un parcours que suivront les participants du festival en tant que bénévoles au sein d’une  association. Ils évolueront sur trois étapes qui permettra de les mettre face aux trois aspects majeurs de leur engagement : « Le bénévolat et moi », « L’association et moi », « La société et moi ».

Ce système de parcours permettra en outre de faire fonctionner en continu l’atelier. Quand un jeune a le sentiment que la discussion s’essouffle sur une étape, il peut passer à l’étape suivante. Alimenter une discussion différente avec ce qu’il aura tiré de la discussion précédente. A l’inverse, si un jeune désire approfondir les réflexions sur une étape avant de passer à la suivante, il peut rester pour discuter avec un nouveau public. L’objectif reste de laisser les jeunes discuter entre eux. Avec chaque fois un référent sur l’étape pour s’assurer du bon fonctionnement de l’atelier. Ainsi, au fur et à mesure les publics évoluent le long de ce parcours. Une évolution qui retrace l’histoire du bénévole sur les trois champs dans lesquels il s’inscrit.

Et après ? 

Une restitution de cet atelier aura lieu le dimanche matin. Vous pourrez retrouver un compte-rendu ainsi que des photos de cet atelier sur ce même article à l’issue du festival des solidarités.