Archives par mot-clé : autosuffisance alimentaire

Rennes reçoit le festival des solidarités 2016

Rennes reçoit le festival des solidarités 2016 

Onzième commune la plus peuplée de France et première de la région Bretagne, Rennes accueillera les 21, 22 et 23 octobre 2016 le festival des solidarités du Secours populaire qui recevra plusieurs centaines de délégués français mais aussi du monde entier. Partenaire du festival la ville nous a apporter tout son soutien et aide.

Rennes, une ville jeune 

Affiche festival des solidarités Rennes 2016Si la capitale de la Bretagne conserve de nombreux édifices architecturaux et historiques (Parlement de Bretagne, l’Hôtel de ville, cathédrale Saint-Pierre, l’Opéra, le palais Saint-Georges etc…), la ville a toujours suscité la plus grande attention et dans bien d’autres domaines.

On connait bien évidement Rennes comme étant une ville jeune avec ses 60 000 étudiants qui sont répartis entre ses deux universités, Rennes 1 et Rennes 2, mais aussi dans les 28 grandes écoles et établissements d’enseignement supérieur. Ce qui en fait un pôle de recherche et d’innovation très important en France.

Au cœur des innovations et des défis humains.

Rennes a également été le centre de toutes les attentions au niveau national avec des projets sociétaux et sociaux particulièrement ambitieux. Comme par exemple lorsque la ville s’est constituée une réserve foncière afin d’éviter les dérives spéculatives, qui a prouvé à de nombreuses reprises toute son efficacité. C’est aussi une ville soucieuse de l’environnement puisque cette dernière est qualifiée « d’île urbaine », ayant consolidé la vocation agricole des espaces qui lui sont proches. A tel point que la ville s’est fixée comme objectif d’atteindre l’autonomie alimentaire avec le concours de ses 200 000 habitants. Agriculture urbaine, agro-écologie, permaculture, circuits-courts etc… , sont autant de concepts qui vont accompagner la ville dans la voie du développement durable et responsable.

Une ville en connexion directe avec les problématiques européenne et mondiale. Comme en témoigne la 82e session du Parlement européen des jeunes qui s’est tenue dans la ville en juillet dernier. A cette occasion, 320 jeunes âgés entre 16 et 25 ans, des lycéens ou des étudiants venus de toute l’Europe, s’étaient réunis afin de parler des questions que gèrent les institutions européennes, comme l’intégration des migrants. Une thélogo_Ville_de_Rennesmatique qui fera d’ailleurs l’objet d’un atelier dans le cadre du festival des solidarités que nous organisons.

Rennes est donc une ville d’accueil très porteuse pour nourrir les travaux des jeunes du SPF qui s’activent à réaliser les solidarités du XXIème siècle. Elue en 2012 « ville la plus agréable à vivre de France » par le magazine l’Express, nul doute que les délégués en garderont un grand souvenir.

La fédération du Secours populaire de Rennes en hôte dynamique.

L’événement a été préparé avec la participation dynamique de la fédération d’Ille-et-Vilaine. Le Secours populaire sur le département, c’est la présence active des comités de Redon et de Saint-Malo. Ainsi que des antennes à Saint-Aubin du Cornier. Mais aussi à Fougères, en cours de lancement.  Ce sont 36 000 heures de bénévolat qui sont réalisées. S’appuyant sur le soutien indispensable de leurs 9 000 donateurs. Leur solidarité combinée permet ainsi de grandes choses :

  • Permanence d’accueil et de solidarité : 13 599 personnes aidées,
  • Libre-service alimentaire : 10494 personnes accueillies.
  • Vestiaire : 5166 aides trimestrielles.
  • 33 aides liées à l’accueil santé et prévention par des médecins et infirmiers.
  • Aide matérielle : 533 accès et maintien dans le logement par aide matérielle à l’aménagement.
  • Permanence juridique et d’accès au droit : 65 accompagnements.
  • Service Vacances pour tous : 7 dispositifs en place.
  • Service culture et sports : 870 places pour des spectacles. 7 licences sportives. 85 places pour des manifestations sportives
  • Accéder aux savoirs : 60 accompagnements scolaires. Apprentissage du français pour des adultes : 97 personnes accueillies. 156 aides pour les fournitures scolaires de rentrée.  Initiation à l’informatique avec la fondation Orange.
  • Insertion professionnelle : 37 aides financières pour entretien d’embauche (ex. moyen de transport).
  • De très nombreux témoignages collectés dans le cadre du LDPA.
  • Un projet départemental de solidarité Internationale au Salvador avec Anades.

Avec les jeunes, la culture comme levier de cohésion.

La culture tient également un place très importante au niveau du département. C’est ainsi qu’elle a permis à plusieurs reprises de rassembler autour de projets concrets les jeunes du département. Comme par exemple à travers la réalisation de deux calendriers, l’un reposant sur du Body Painting,

Et l’autre sur du Street-Art. Et la technique de l’anamorphose (extrait vidéo ci-après), avec l’aide de « La crémerie »  un collectif d’artistes urbains renommés sur Rennes, à qui l’on doit la réalisation de l’affiche du festival.

 Le « faire-ensemble » comme moteur

Pour faire tout cela, il a fallu d’abord rassembler les jeunes et les convaincre de s’investir. L’action, même à moindre échelle, c’est le maître-mot pour mobiliser et fédérer la jeunesse autour des questions de solidarités. La première initiative du groupe de travail jeune qui a permis de faire naître une cohésion fut le concert qui s’est déroulé au Carrefour 18 en 2013. Comme le rappelle Nicolas, jeune bénévole de la fédération : « C’est toute une démarche pour l’organiser. Les frais sont juste rentabilisés. Mais surtout le groupe s’est soudé autour du « faire ensemble » ». Cette soirée a nécessité en effet de nombreux intervenants. Elle a permis de mettre en mouvement des jeunes pour la réalisation d’une action qui leur est propre. La qualité du travail fourni a permis d’intégrer de nouveaux membres  intéressés par ce projet original au sein de notre fédération car entièrement conçu par des bénévoles.

C’est ce « faire ensemble » qui sera de nouveau proposé au festival. Profitant de l’expérience d’Ille-et-Vilaine qui s’appuie sur des bénévoles salariés ou non, des personnes accueillies, … de divers secteurs d’activités, intergénérationnelle, faisant vivre avec envie les valeurs de notre association.

Un événement d’envergure régionale :

Ce festival se déroule sous bannière bretonne, avec la participation du Conseil Régional du Secours populaire. Et là encore ça fait du monde puisque la région compte avec l’Ille-et-Vilaine les départements des Côtes  d’Armor, du Finistère et du Morbihan. Soit plus de 37 comités, 26 antennes regroupant 6 684 bénévoles. Une activité rendue possible grâce à la générosité de 47 539 donateurs.

Le partage d’initiatives mutualisées.

Que ce soit au niveau international :

  • Depuis 2 ans, un projet au Bénin qui concerne 2 localités. En 2016 il prend de l’envergure avec une extension à 8 localités. De plus, le financement est régional avec une subvention de l’AFD de l’ordre de 300 000 euros (sur 3 ans).
  • Village Copain du monde : établi depuis 3 ans à Léchiagat, suspendu en 2016 faute de financement. L’année sera consacrée à la recherche d’un lieu et d’un financement pour redémarrer. Tandis que les liens avec des enfants d’Haïti, du Bénin et de Madagascar vont être maintenus.

Ou encore la journée de lancement de la campagne vacance le 6 juillet. Une journée à Saint-Malo pour célébrer les premiers départs en vacances. 600 enfants  et parents étaient invités à une journée de détente avec des animations offertes par les bénévoles.

Une solidarité en marche

 marcheurs bretons secours populaireEnfin tout le monde se souvient des marcheurs bretons. Alors qu’ils  étaient partis de Rennes pour rallier le Congrès national du Secours populaire à Marseille, à l’occasion des 70 ans de l’association.

La solidarité et bel et bien en marche et les jeunes de la région particulièrement investis. Elle a élaboré et proposé la rencontre publique du samedi 22 octobre après-midi sur la grande place rennaise. Après une  déambulation festive joignant l’utile à l’agréable puisque de l’argent sera collecté pour mener à bien de nouvelles actions de solidarités.

Nous souhaitons un excellent festival à tous les participants !