Tous derrière le bagad au festival

Tous derrière le bagad au festival

Un festival des solidarités ne serait pas festival des solidarités sans sa déambulation festive, permettant par cette occasion de collecter des fonds pour les actions de solidarité menées.

Qui dit déambulation festive dit musique. Et qui dit musique en Bretagne dit bagad, car on ne badine pas avec la culture de nos hôtes. Pour faire un bagad il faut un groupe de musiciens qui utilise à minima une bombarde, une cornemuse écossaise et des percussions. Vous y êtes ? Bien. Car au Secours populaire, on ne fait pas les choses en petit…

Plusieurs centaines de personnes

1Les festivaliers ne passeront pas inaperçues dans les rues rennaises. En effet, ce sont plusieurs centaines de personnes qui vont déambuler dans les rues de Rennes derrière le bagad. Que ce soit des centaines de délégués français du Secours populaire venant de près de 66 départements français, ou encore de la trentaine de festivaliers partenaires venant de 14 pays différents, et nous l’espérons, d’un maximum de rennaises et rennais pour nous accompagner jusqu’au village des solidarités.

Le bagad de Cesson-Sévigné

Bagad de Cesson-SévignéLe  bagad de Cesson-Sévigné est une association qui existe depuis 1988. Forte de plus de 130 membres actuellement, c’est aussi une école de formation. Très fière de promouvoir la culture bretonne sur ses terres, mais aussi partout ailleurs. L’association a à cœur d’ouvrir sa musique et sa culture pour des collaborations musicales métissées qui ne cessent de surprendre, et de s’enrichir de nouvelles sonorités.

Voici par exemple, le cadre du Festival Yaouank (qui veut dire « jeune » en breton) en novembre 2012, une superbe prestation avec des artistes cubains dont voici le résultat plus que concluant :

Ne manquez pas ce rendez-vous !

Le départ de la déambulation sera donné à 16h15. Le bagad de Cesson-Sévigné accompagnera les jeunes collecteurs en musique et donnera le tempo ! L’arrivée est prévue vers 17H30 Place de l’Hôtel de ville où les festivaliers rejoindront le Village des solidarités pour profiter de nombreuses surprises. Comme notamment la découverte de la fresque végétale du collectif Freemouss ou encore une exposition réalisée par 18 artistes.

Ne manquez plus aucune information relative aux festivals des solidarités : abonnez-vous au blog.

Une réflexion au sujet de « Tous derrière le bagad au festival »

Laisser un commentaire